Oreille interne: une source d'énergie

  le son   système auditif   test auditif   professionnels   questions   actualités  

 

         

Recherche:  L’oreille interne comme source d’énergie

Dans l'oreille interne, le potentiel endocochléaire (PE) est un gradient électrochimique qui fonctionne comme une batterie biologique. Il est activement stabilisé par des canaux ioniques, des pompes et des cotransporteurs, dans les cellules de la stria vascularis. Des chercheurs américains ont démontré que ce potentiel peut être utilisé comme source d'énergie pour des appareils électroniques chez des mammifères.

« Bien que le potentiel endocochléaire soit bien compris et modélisé, il n’a jamais été exploité pour l’électronique, à notre connaissance, soulignent-ils. Sa stabilité intrinsèque tout au long de la vie des mammifères en fait un candidat pour fournir de l’énergie à des appareils implantables et autonomes en énergie sur le long terme. ». Ils ont réussi à implanter, chez des cobayes, une puce qui a fourni un minimum de 1,12 nW pendant cinq heures, à partir du potentiel endocochléaire.

 L’audition des animaux était préservée après implantation pour les fréquences de 2 à 16 kHz. Les auteurs de l’étude considèrent qu’avec les progrès supplémentaires dans la miniaturisation des électrodes, leur système pourrait à terme présenter des applications médicales, notamment dans le traitement des surdités qui n’affectent pas le potentiel endocochléaire.

Source : Mercier PP et al. Energy extraction from the biologic battery in the inner ear. Nat Biotech. 2012;30(12):1240-1243.

     

            
 précédent sommaire