La parole

  le son   système auditif   test auditif   professionnels   questions   actualités  
  Introduction à l'acoustique
  Echelle des décibels   La parole
  Propagation acoustique  

 

         

« Ne pas voir éloigne l'homme des choses, ne pas entendre éloigne l'homme des hommes »  Kant

Pour l’homme, l’audition a, par la parole, un rôle irremplaçable de communication. La parole est composée de sons apériodiques et quasi-périodiques associés. Les sons vocaux sont formés dans la gorge, où les cordes vocales vibrent en réponse à un flux d’air sortant, faisant vibrer l’air de la cavité orale et de la gorge.

Les propriétés acoustiques de la parole peuvent être analysées de différentes façons :

 L’oscillogramme montre comment l’amplitude de la parole varie en fonction du temps. Ces variations d’amplitude au cours du temps (parfois appelées enveloppe temporelle) sont  amplement utilisées par l’homme pour comprendre la parole dans le silence. La compréhension en milieu bruyant n’est toutefois possible que par l’utilisation d’indices fréquentiels.

  Le spectrogramme renseigne sur la façon dont chaque son de la parole change avec le temps (variations fréquentielles). D’un point de vue fréquentiel, un signal vocal couvre les fréquences allant de 100 à 6 000 Hz. Toutefois, la majeure partie des indices indispensables pour une parfaite compréhension de la parole en milieu bruyant (cocktail, théâtre, …) se situe entre 2 000 et 6 000 Hz, zone pour laquelle la sensibilité de l’oreille humaine est exceptionnelle comparativement aux autres espèces.

      

Malheureusement,  la diminution naturelle de l’audition avec l’âge altère généralement ces zones fréquentielles hautement sensibles, provoquant parfois quelques confusions phonétiques (un mot est compris à la place d’un autre).