Miracle des souris malentendantes

  le son   système auditif   test auditif   professionnels   questions   actualités  

 

         

Recherche: Le miracle des souris malentendantes

     

Un récent article de Neuron montre pour la première fois la possibilité de régénérer des cellules ciliées cochléaires fonctionnelles, résultat qui ouvre d’évidentes perspectives thérapeutiques (et commerciales) en médecine humaine.

On sait en effet que la destruction de ces cils par l’exposition à des bruits trop intenses (marteau-piqueur, musique trop forte) est irréversible, et tous les efforts faits jusqu’ici pour obtenir leur repousse avaient été infructueux. Mais les auteurs ont exploité les connaissances maintenant très étendues sur la physiologie de l’appareil auditif, suggérant que la voie Notch est impliquée dans le blocage de la différenciation des cellules souche de l’oreille interne.

 Ils ont sélectionné, par criblage in vitro sur des cultures de cellules souches, un inhibiteur particulièrement actif sur cette voie, susceptible donc de réactiver la différenciation des cellules souches en cellules ciliées.

Ils l’ont alors introduit dans l’oreille moyenne de souris rendues sourdes par deux heures d’exposition à un bruit blanc de 116 décibels : le produit diffuse alors vers l’oreille interne à travers la membrane qui sépare ces deux compartiments.

Les auteurs ont pu démontrer l’apparition de nouveaux cils et observer une récupération des capacités auditives de la souris. Cette récupération est modérée : le seuil d’audition, qui se situe vers 30 dB avant exposition, passe à 85 après le traumatisme et redescend vers 70 après traitement. L’amélioration est néanmoins réelle, et surtout elle est due à la repousse de cils auditifs. Tous les espoirs sont donc permis (à terme, tout de même) pour les habitués des boîtes de nuit…

            
 précédent sommaire suivant